LES COMMÉMORATIONS

de 1848 à nos jours

Les commémorations liées à l’histoire de l’esclavage sont nombreuses en France depuis 1848. Elles ont surtout été identifiées à celle des abolitionnistes, honorés par la République au Panthéon, et de l’abolition, célébrée par un jour férié dans les DOM depuis la loi du 30 juin 1983.
La loi Taubira de 2001 La loi Taubira de 2001 a reconnu, pour la première fois dans le monde, la traite et l’esclavage comme crime contre l’humanité ; elle a conduit à la mise en place d’un comité pour la mémoire de l’esclavage et à l’institution d’une journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions le 10 mai, complétée depuis la loi du 28 février 2017 par une journée nationale à la mémoire des victimes de l’esclavage le 23 mai. Les commémorations sont nombreuses sur tous les territoires à ces dates.
Le 27 avril 2018, le Président de la République, Emmanuel Macron a participé à une cérémonie exceptionnelle commémorant le 170ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage au Panthéon.

JOURNÉES NATIONALES
10 mai : journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions
23 mai : journée nationale à la mémoire des victimes de l’esclavage

JOURNÉES LOCALES
27 avril à Mayotte
22 mai en Martinique
27 mai en Guadeloupe
10 juin en Guyane
20 décembre à la Réunion

JOURNÉES INTERNATIONALES DE L’ONU
23 août : Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition de l’Unesco
2 décembre : Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage de l’ONU